• 2020 dans le rétroviseur

      Comment, aucun article rédigé dans la partie "Thème" du blog depuis le récapitulatif de 2019, je suis flabbergastéropode ! Alors, aurait-on été un gros mouton cette année ?

      Commençons par les fringues ayant accédé au statut de vêtement terminé et porté :

    2020 dans le rétroviseur

    Allez, on sourit, ça va être une bonne année !

     - le premier projet était tout de même prémonitoire de la tonalité de l'année à venir : le combijama en jersey velours à épaulettes dérivé de Burda, pas mal porté l'hiver dernier, pas encore ressorti parce que j'ai peur de retrouver ses jambes encore raccourcies. En effet j'ai eu une petite surprise de froid aux chevilles au premier lavage et comme je ne me souviens pas avoir décati ce tissu je m'en veux un peu.

    2020 dans le rétroviseur

    - le patron de l'année peaufiné pendant le premier confinement, et mon vêtement préféré également puisque beaucoup porté été comme hiver : la version en pilou grise de la robe Perfect Hostess. Si vous l'avez faite, je serai enchantée de connaître votre avis sur l'association du tissu que vous avez utilisé avec le modèle.

    2020 dans le rétroviseur
    - et sa version à manches courtes et jupe à panneaux froncés en seersucker, portée plusieurs fois.
     

    2020 dans le rétroviseur

    - un T-shirt Bésame Mucho une taille au-dessus avec une fine maille jacquard noire, beaucoup porté et canicule-compatible.

    2020 dans le rétroviseur

    - un recyclage de Liberty avec un patron Couture actuelle transformé en chemisier presque parfaitement adapté à mes épaules, portée plusieurs fois.

    2020 dans le rétroviseur

    - une Carme en lin enfin confortable, je reste néanmoins frustrée par mon moutonnage à avoir cousu la patte de boutonnage comme expliqué. Un je-ne-sais-quoi dans le tissu fais que ça n'est pas mon haut préféré, mais pour le printemps chaud-été ça va.

    2020 dans le rétroviseur

    - l'ensemble de vacances Burda avec un chemisier test d'impression végétale qui n'a pas été porté du tout, et un short extra-large porté plusieurs fois et baptisé à l'eau de mer jusqu'aux fesses.

    2020 dans le rétroviseur

    - une Bruyère adaptée à mes mesures, portée plusieurs fois.

    2020 dans le rétroviseur

    - une Passiflore adaptée en blouse de travail ultra bright, portée régulièrement mais pas toujours confortable aux entournures selon le haut porté en dessous.

    - un Bésame Mucho version longue en intelock GOTS Siebenblau rose cochonou pas encore photographié.

    - et puis des masques, beaucoup de masques, dont il faudrait que je remplace les liens par des élastiques pour certains car c'est infiniment plus pratique pour se dégager le nez lorsqu'il n'y a personne à contaminer dans les environs.

      En juillet j'ai accueilli un arrivage massif de tissu à toile, et en ai profité pour répertorier tout mon stock de tissu. Au rayon des toiles portables nous avons donc :

    2020 dans le rétroviseur

    - une robe Passiflore : j'aime beaucoup le modèle, il serait très étonnant que je ne m'en refasse pas une robe un jour ou l'autre.

    2020 dans le rétroviseur

    - un short Châtaigne remanié pour mes formes : c'est peut-être un short qui me va mais sans ces plis obliques ce n'est plus Châtaigne (c'est dit sans ironie, y a vraiment un truc qui me manque visuellement).

    2020 dans le rétroviseur

    2020 dans le rétroviseur

    - j'ai également toilé les chemises Archer et la basique d'Émilie : le devant de la première (T8-10) me convainc plus que le dos qui poche pas mal sur moi y compris au niveau de la tête de manche, néanmoins son confort me la fera retravailler un peu pour en faire une version nette. La deuxième en version sans pli (T40-42) est plus bancale sur moi, à commencer par les hanches qui n'ont pas d'aisance alors que j'ai choisi la bonne taille pour mon popotin, puis les épaules qui ont tendance à basculer dans le dos, ce qui fait que l'encolure appuie tout de même sur le devant du cou alors qu'elle est extra-large et sans bouton sur le pied de col ; je n'ai donc pas porté cette toile. Les deux chemises partagent la particularité de ne pas intégrer de pince d'omoplate dans la couture entre l'empiècement et le dos / d'embu sur l'épaule dos, ce dont j'ai pourtant besoin.

    2020 dans le rétroviseur

    - un prototype de combishort en tissu à couette (les meilleurs) avec ceinture dorsale élastique bricolée qui gratte, un peu porté en août. On notera la thématique "short à revers" de l'année.

    2020 dans le rétroviseur

    - et bien sûr l'ajustement annuel du buste sur mesure pour affiner sa technique de construction.

      Les demi-flops :

    2020 dans le rétroviseur

    - une Perfect Hostess en chambray. En fait je n'aime pas cette version, déjà le tissu vire au brun lorsqu'il est mouillé alors que je suis de la #teamsudation, donc pour une robe d'été c'est ballot ; et puis je trouve l'étoffe assez plate pour le modèle. Bref, ça sent le recyclage. Et ce pupitre esseulé rappelle l'abandon de Tiery, Grace et Marie-Jo puisque j'ai laissé tomber le hautbois à la rentrée : les cours en visio, très peu pour moi, et pratiquer seule dans son coin finit par être absurde.

    2020 dans le rétroviseur

    DB v0 en pilou gris

    - un boléro-chemise qui était sensé accompagner la robe. Le cahier les charges de Domestic Bliss était simple : une petite pièce de couverture pour ne pas se cailler les bras quand on va chercher la gambette bien cuite aux confins du périmètre autorisé, avec une amplitude de mouvements suffisante pour se saisir des bouteilles de gnôle en haut du placard quand vient l'heure de préparer le cocktail du jour, 2020 ayant été étonnamment propice aux progrès en mixologie. Le patron était tout fini mais sa tête ne me revenait pas suffisamment pour le sortir. On peut remercier chaudement Sunshine et Mlle Bli pour leur implication dans le test de cet avorton !

    2020 dans le rétroviseur

    DB v9 en sergé de soie lourd...

    2020 dans le rétroviseur

    - mais venons-en à l'échec mortifiant de l'année : j'ai récemment coupé dans un superbe velours GOTS sans élasthanne, pile de la couleur souhaitée, une itération de mon jean de base en poursuivant la piste de l'abaissement du siège au dos pour diminuer le pli sous-fessal. TRES MAUVAISE IDÉE : je ne peut plus lever la jambe ni m'asseoir. Le sans élasthanne, c'est vraiment un bon truc pour tester les hypothèses extrêmes... Toujours pas découragée, j'ai acheté un autre velours milleraies extrêmement extensibe chez Sacrés coupons, et ce sera le premier projet de l'année. Non mais.

    2020 dans le rétroviseur

      J'ai jeté 2-3 trucs dont cette chemise qui date de mes débuts en modélisme du buste ; sept ans de bons et loyaux services tout de même !

      Je n'ai rien tricoté par défaut d'envie, c'est pourtant pas le temps passé à la maison qui manquait ! Mais je sens que ça revient peu à peu.

      Qu'a-t-on cousu pour les autres ?

    - dans le cadre du programme "cousez pour les jeunes mères débordées", un pantalon Persephone pour Liseli à qui il va parfaitement même assise, je suis deg et pas deg en même temps...
    - une Bruyère en pilou ajustée aux mesures d'Althea.
    - un pantalon en coton velouté pour Monsieur selon sa version d'Out In The Middle.
    - un costard pour ce dernier : vous ne verrez pas le pantalon de modèle identique qui doit être actuellement chiffonné quelque part, et voici la veste assortie en flanelle marine en T54 d'après le livre de Sébastien Esparghilé dont j'ai finalement suivi presque toutes les instructions.

    2020 dans le rétroviseur

    Le dessus de col a ensuite été raboté pour pouvoir fixer de petits micros sous les revers (condition sine qua non à ce que la veste soit portée) sans que ceux-ci ne touchent les angles du col (ce qui lui a donné meilleure tête que sur la photo) et une bande de feutre a été ajoutée sous les revers pour éviter qu'ils s'affaissent sous le poids desdits micros et de leurs câbles. Et la veste est portée. Ouf.
    - un pyjama en velours éponge rose sur mesure pour ma mère.

       A-t-on acheté des vêtements ?
      Un soutien-gorge sur mesure qui s'est révélé convaincant, certes acheté en 2019 sur Ulule mais livré en août 2020 à cause de la maladie, et sept paires de collants. Rien d'autre, même d'occase.

    **********

      Bilan comptable : en 2020, on a cousu environ 32 mètres de vêtements finis et 30 mètres de toiles. Côté marques, Burda et Deer & Doe restent parmi les préférées, les autres ayant été cousues de manière sporadique. Le taux de vêtement portés/vêtements cousus me semble assez similaire aux années précédentes.
    Pas de liste pour 2021, qui n'est de toute que façon que la deuxième partie de 2020. Si mon prochain pantalon est réussi, je me patronnerai une veste pour aller avec, sinon je ferai un deuxième pantalon. J'ai besoin d'une chemise à carreaux également. Après, advienne que pourra.

      Parlons revenu : cette année les donneur·se·s anonymes m'ont gratifiée de 314 euros, dont 10 ont été reversés à Liberapay (je pourrai doubler ma cotisation cette année). J'ai pu payer les 108 euros d'abonnement annuel à eklablog. Que faire des 196 € inouïs restants (en récompensant les testeuses) ? Eh bien j'ai ma petite idée là-dessus, que je vais beta-tester dès ce dimanche. En attendant, je remercie chaleureusement toutes les personnes qui ont contribué à faire vivre ce blog cette année, j'espère que vous y trouverez quelque nourriture à votre goût en 2021 !

    **********

      Et pour finir, un Flóp entier, une Marie-Jo, un revenu et un rétroviseur, telles sont les vibrations subtiles sur lesquelles nous nous disons au revoir aujourd'hui.


  • Commentaires

    1
    cosiadoru
    Jeudi 7 Janvier 2021 à 13:20

    Tous mes meilleurs vœux pour la nouvelle année qui commence!!!J'ai toujours un grand plaisir à te lire. Grosses bises:)

    2
    Nabel
    Jeudi 7 Janvier 2021 à 13:45
    Chouette bilan !
    Et tu as prévu de travailler sur un nouveau patron cette année ?
    3
    Jeudi 7 Janvier 2021 à 15:43
    mirandoline

    Meilleurs vœux de couture et d'écriture pour l'année 2021 ! Je mets 100 pour 100 bravo pour les deux pour l'année 2020 ! Régal pour les abonnées de te lire. Bien cordialement.

    4
    Bernadette
    Vendredi 8 Janvier 2021 à 09:36

    meilleurs voeux

    un réél plaisir de te suivre...

    bises

    5
    Charliepop
    Samedi 9 Janvier 2021 à 10:11
    Charliepop
    Comme quoi les photos ça trompe énormément, car j'aurais mis une pièce sur le fait que tu aurais beaucoup porté ta Perfect Hostess en chambray! Sinon, je suis enchantée de savoir qu'il y aura un nouveau patron, et de la nourriture sur le blog en 2021 ;) Cette nouvelle me fait ma journée !
    6
    tangobleu
    Samedi 9 Janvier 2021 à 10:27

    Mes meilleurs voeux pour l'année nouvelle ! Je suis admirative devant ce bilan impressionnant.

    7
    Liseli
    Vendredi 15 Janvier 2021 à 15:26

    La mère débordée commente dans son nouveau pantalon, le demi-kilo repris à Noël le rend encore plus parfait, je te remercie encore très fort! Et je rajoute que je pense avoir trouvé pourquoi les anglosaxonnes aiment tellement ce modèle: quand il tombe bien ou pas trop mal, il fait des fesses d'enfer. Enfin, c'est le commentaire de Monsieur ce midi en tout cas.

    Pour ce qui est de récompenser les testeuses, je ne parle que pour moi mais si je teste tes patrons, c'est clairement parce que je trouve ça rigolo et que même si les sites vendant des patrons laissaient mettre des commentaires sur le produit fini, j'irais y mettre mes commentaires!

    Pour le pyjama, as-tu assez de tissu pour refaire des bracelets de cheville plus longs? Tu veux du super tissu pyj bleu ciel pour faire des bracelets contrastants sinon? ;-) Et c'est franchement dommage pour la robe en chambray mais au moins, je suis prévenue pour ne pas faire la même bêtise! J'y suis pas encore, là je vais vraiment commencer par Brume, commandée à l'instant. Mais le patron va d'abord passer par chez toi, parce que je ne vais pas avoir accès à ma machine à coudre avant fin janvier.

      • Lundi 18 Janvier 2021 à 11:09

        Et alors ça va le zouip-zouip à la marche ne te dérange pas ?
        Je ne suis pas sûre d'avoir compris l'articulation logique entre les tests des patrons et les commentaires sur les sites de vente !
        J'ai même du bord côte assorti au combijama donc j'en ajouterai si vraiment c'est la misère, je décline poliment mais fermement l'association à du bleu clair. Et merci pour Brume !

      • Liseli
        Mercredi 20 Janvier 2021 à 20:09

        L'autre jour, j'avais mis un leggings dessous pour survivre au froid et j'ai pris un moment à comprendre
        pourquoi j'avais mes pensées qui vagabondaient vers les montagnes enneigées...
        jusqu'à ce que je comprenne que bruit + leggings, ça me donnait l'impression de porter une combi de ski!
        Pas grave pour moi, j'ai le même problème avec plusieurs pantalons du commerce.

        Et de rien, avec plaisir :-)

    8
    SunShine
    Vendredi 15 Janvier 2021 à 17:31

    Beau bilan, et belle année 2021 ! J'ai hâte de voir ce qu'elle (et ce que tu) nous réserve(s).

    2021 m'a fait retrouver un peu la motivation couture malgré les placards vomissant les vêtements et 2020 surtout la motivation tricot (vivent les visioconférences où le chef s'écoute parler... ou pas).

    Pour les tests, je suis comme Liseli, c'est intéressant et rigolo, et en plus, tu nous laisses agrémenter un peu à notre guise, ce que je trouve cool vu que je suis incapable de coudre un patron tel qu'instruite.

      • Lundi 18 Janvier 2021 à 11:14

        Ici aussi les placards dégueulent ! Après le pantalon que je viens de finir, le deuxième projet de l'année sera enfin la construction d'un meuble dans l'entrée pour ranger les disques de monsieur et toutes les toiles que je ne veux pas jeter !

    9
    aëlys
    Jeudi 28 Janvier 2021 à 14:47

    Alors moi j'ai réalisé la Perfect Host dans le chambray à pois safran Les trouvailles d'Amandine, et j'en suis ravie, et j'ai eu des tonnes de compliments. Je la porte avec une ceinture en cuir bleu ou rouge, ça tranche bien.

    Et sinon je n'ai pas fait de bilan couture de l'année, mais je pense que j'ai du majoritairement coudre tes patrons ! Une perfect hostess donc, 2 petits boudins, 3 ou 4 FBYKI et bien sûr, la copie de ta robe Angela :) :) :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :